Sentiments/émotions

Dans mon dernier podcast (que vous pouvez écouter ici) je vous parler de ma définition de s’écouter. Et je vous entend vous dire : « S’écouter oui mais c’est un peu le bazar ». En effet, au début, on assiste à un tas de choses qui passe en nous sans trop savoir de quoi il s’agit vraiment. Voici une petite aide concernant nos ressentis.

I. Émotion

Emotion = latin « emovere » mettre en mouvement. Sert donc à réagir, passer à l’action = utile à la base et est déclenché par un stimulus extérieur (paroles, gestes, images…). On en dénombre 6 de base :

  • joie

  • tristesse

  • peur

  • colère

  • dégoût

  • surprise

L’émotion est brève, passagère. L’émotion est là pour nous faire réagir et vite. C’est une réaction physique, une sorte de décharge du corps. Elle est étrangère à notre mental. Il n’y a donc pas en soit d’émotions positives ou négatives, car ce sont des notions mentales. Au mieux, on peut dire agréables ou désagréables.

S’il n’y a plus de stimulus il n’y a plus d’émotions. Le problème est que parfois on s’accroche à elle, on ne la laisse pas juste passer, ou on la réprime ce qui fait qu’elle va s’ancrer en nous et réapparaître à la moindre occasion, ou pire, finir par causer un mal physique. Si on la fait persister alors nos paroles ou actes seront dans l’impulsion de l’émotion et donc pas raisonné et inadapté (qui n’a jamais parlé sous le coup de la colère, regrettant immédiatement ses mots). L’idéal est donc de ne pas se laisser envahir.

Pour cela, accepter l’émotion car on en ressens forcément, que l’on le veuille ou pas, et se dire « ok la je ressens telle émotion, pourquoi ? Que veut-elle me faire comprendre ? » Et ainsi prendre du recul pour pouvoir analyser la situation et agir au lieu de réagir. Ce qui est plus bénéfique pour nous.

II. Sentiment

Le sentiment est lié à la pensée, il vient donc de l’intérieur et c’est ce qui le rend durable. Il peu évoluer voir disparaître à long terme.  Il est ce que le cerveau perçoit d’une personne, d’une situation vécue. C’est un état psychologique. Des émotions refoulées peuvent donner naissance à un sentiment (l’angoisse née de la peur non exprimée/évacuée). Un sentiment peu aussi engendrer des émotions lors d’un souvenir par exemple. Si l’on éprouve de l’amour pour quelqu’un, le sentiment est là présent, tout le temps, sur une certaine durée. Lorsque l’on pense (action du mental) à cette personne alors naissent des émotions (dans le corps) telles la joie, le plaisir…

Exemple de sentiments : Amour, Confiance, Insécurité , sérénité, exaltation, honte, méfiance…

III. Prendre du recul

* S’exprimer

  • Dire « je » plutôt que « tu » si l’on s’exprime à propos de quelqu’un. En effet, le « tu » est perçu comme accusateur, la personne se sentira probablement agressée et sera sure la défensive et non à l’écoute.
  • Dire « je me sens…. » plutôt que « je suis…. » car nous ne sommes pas nos émotions/sentiments. 

* La méditation (Cf mon article sur la pleine conscience ici)

* Se promener

* Ecouter de la musique

Faire quelque chose qui vous fait du bien et vous concentrer sur autre chose.

J’espère que vous y voyez un peu plus clair et que cela vous aidera à plus et mieux vous écouter.

Belle journée et n’oubliez pas d’être votre propre lumière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s