Pleine conscience

Le miracle est de marcher sur la terre verte en ce moment – Thich Nhat Hanh

Être ici, maintenant. Voilà un exercice plutôt difficile à faire. Nous sommes quasiment tout le temps dans le passé ou dans le futur, à penser à nos problèmes, tâches à accomplir etc.

Je sais que certains sont attirés par la méditation mais n’ose pas se lancer. Passer des minutes assis, « à ne rien faire » c’est un peu ainsi que l’on voit cela de prime abord et cela ne donne pas vraiment envie il faut l’avouer.

Je ne la pratique pas moi-même ou du moins pas comme on la perçoit souvent. Je pratique en musique déjà (en silence je n y arrive pas, c’est ainsi). Assise, au bord de l’eau de préférence, les yeux dans le vague, je me laisse emporter par la musique. Je laisse passer mes pensées, émotions, tout ce qui m’habite à cet instant. J’entends ce qui est en moi mais ne m’arrête pas dessus (comme si j’écoutais une conversation de loin, sauf que là il s’agit de moi avec moi-même). Je ne juge pas mes pensées négatives. J’écoute et laisse passer ce qui est en moi jusqu’à entendre le calme. Voilà, selon moi, le but véritable de la méditation. Non pas ne rien faire, réprimer ou rien penser mais faire le calme, le vide. Atteindre une certaine clarté.

Je lis actuellement « La plénitude de l’instant » de Thich Nhat Hanh et j’ai eu envie de partager avec vous une partie de ce que j’ai lu.
Il dit dans son livre : « toucher la paix, l’amour, la compassion en nous et autour de nous n’est pas question de foi mais de pratique« . Méditer est donc une pratique,à cultiver, qui sert à venir ou rester dans l’instant présent = être en pleine conscience.
Il propose des exercices, simples et parlants, de respiration consciente (qui est une forme voir la base de la méditation) qui m’ont beaucoup plu.

Respirez en prenant conscience de votre inspiration/expiration en vous répétant les phrases ou mots plusieurs fois. Sentez ce qu’il se passe en vous.

  1.  » J’inspire et je sais que j’inspire
    j’expire et je sais que j’expire » ou « dedans/dehors »
  2. « J’inspire et je me vois montagne
    J’expire et je me sens solide » ou « montagne/solide »
  3. « J’inspire et je me vois eau calme
    j’expire, en moi se reflètent les choses telles qu’elles sont » ou « eau/refléter »
  4. « J’inspire et je me vois espace
    J’expire et je me sens libre » ou « espace/libre »

La fameuse position dite du « lotus » ou « demi-lotus » est conseillée, le dos bien droit et les mains sur les genoux. Vous pouvez également être assis sur une chaise ou allongé, les bras le long du corps.

Il est également proposé de visualiser un arbre dans la tempête. Le haut (les feuilles, ce qui correspond à notre tête) pris dans la tempête, semble fragile, prêt à casser. Le milieu (le tronc pour l’arbre et nous-même) est quant à lui stable, solide. Le bas (les racines, ce qui correspond a la zone sous le nombril pour nous) est profondément enraciné dans le sol, il ne bouge pas et n’est pas perturbé par la tempête qui se passe en haut.

Lorsque les émotions (en haut de l’arbre) nous envahissent, il faut quitter la tempête et descendre à nos racines. C’est en cela que la respiration consciente, les exercices ci-dessus, la méditation et bien d’autres activités (écouter de la musique, marcher, danser, faire du sport…) nous aident. Nous pouvons ainsi revenir ou rester dans un état de calme, sérénité, permettant de pouvoir apprécier l’instant, la beauté de ce qui nous entoure. Faire de chaque instant un moment merveilleux et atteindre le bonheur.

Le but étant de s’écouter soi-même, je ne peux que vous conseiller de faire comme vous le sentez, ce avec quoi vous êtes le plus à l’aise, ce qui vous correspond à vous.

Bonne méditation et à bientôt.

PS : N’oubliez pas d’être votre propre lumière !

2 commentaires

  1. Bel article !
    Je ne connaissais pas ces exercices de méditation (la montagne, l’eau, l’espace… et la visualisation de l’arbre en pleine tempête) ! J’essayerais un jour je pense !

    Pour moi, la méditation a toujours été un exercice de respiration puis un scan corporel. Cela fonctionne très bien sur moi, sur en cas de problèmes d’endormissement.
    J’ai posté le lien vers le podcast que j’utilise depuis des années sur mon article sur le sujet, si un jour tu teste, tu m’en dira des nouvelles !

    Belle soirée à toi,
    Lolita

    J'aime

    1. Hey, merci pour ton commentaire 😊 j’ai fais le scan corporel en sophrologie moi ahah. Comme je le dis dans l’article ces exercices viennent du livre citè, que je recommande (je vais surement en faire un résumé). Belle journée.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s